dim.

27

avril

2014

Venez contribuer les 11 et 12 septembre à Bordeaux

Nous vivons toute la journée au cœur des messages, de l’information, de l’échange, de la publicité, des réseaux sociaux… en permanentes conversations, échangeant des informations sur tous les sujets dont le développement durable et la responsabilité sociétale. Mais avec quel passage à l’acte ?

En septembre 2015, nous serons à 15 mois de l’accueil par la France de la Conférence mondiale pour le Climat, la COP21. Elle pose la question de la généralisation des démarches, du vivre ensemble, des biens communs… et donc de notre capacité à s’inscrire dans des trajectoires individuelles et collectives, dans une modernité assumée, avec des responsabilités nouvelles. La question à laquelle nous essayerons de répondre est donc bien celle d’un nouvel imaginaire, entre mythes et reconsidération de la prospérité, au croisement de la démocratie, de l’économie, des métamorphoses sociétales…

Il s’agit de prendre ou reprendre la main sur les communications, de les rendre plus utiles, efficaces et agréables. D’encourager le passage à une société qui envisage positivement son avenir, et vit pleinement son présent, malgré les crises, le développement des précarités.

Nous sommes tous émetteurs, récepteurs et médias, et pourtant nous n’avons jamais eu autant besoin de professionnels.

Nos organisations, que ce soient des entreprises, des collectivités territoriales, des services de l’État, des centres académiques ou de formation, des associations, des médias… ou des individus indépendants, ont besoin de se réinventer. 

Nous avons besoin d’un temps de réflexion collective, d’écoute, d’enrichissement et de rencontres. C’est toute l’ambition et l’esprit de la 12e Université d’été de la communication pour le développement durable. Ce nouvel imaginaire va s’imposer, nourrissant une quête de valeurs, dans une mondialisation effective des cultures. C’est donc une vraie mutation à laquelle nous engage le développement durable.

Je voulais enfin remercier tous ceux qui permettent à cette université d’été d’exister depuis 12 ans, particulièrement les collectivités locales, les services de l’État, les entreprises qui apportent un soutien matériel et intellectuel déterminant, et aussi tous les acteurs des réseaux qui construisent dans des associations, souvent avec des moyens très réduits ces liens créatifs qui donnent toute leur cohésion et leur réalité à nos projets.

                                     Gilles Berhault

Année exceptionnelle, contributeurs déjà confirmés :  Marie-Hélène Aubert (conseillère du président de la République, coordinatrice des grands projets de la COP21), Mathieu Baudin (directeur de l’Institut des Futurs souhaitables), Renaud Bettin (responsable du programme CO2 solidaire du GERES), Gilles Berhault (président du Comité 21, d’ACIDD, du Comité d’orientation du Club France Développement durable, Gildas Bonnel, (Président de l’agence Sidièse et de la commission développement durable de l’AACC), Sylvie Brémond Mookherjee (Président d’Innovation blossom), Julie Chabaud (directrice de l’Agenda 21 et de l’aménagement numérique de la Gironde), Antoine Charlot (directeur général adjoint du Comité 21 et délégué régional en Pays de la Loire), Carine Dartiguepeyrou (prospectiviste,  conseil en stratégie  et management, accompagnement du changement), Michel Derdevet (secrétaire général d'ERDF), Michel Doucin (secrétaire général de la Plateforme nationale RSE), Mercedès Erra (présidente d’Havas Worldwide, président du Musée de l’histoire de l’Immigration), Cynthia Fleury (philosophe, Museum d’Histoire Naturelle, Ecole Polytechnique), Tangui Friant (Président de Keeplive et de YesFuture), David Garbous, (directeur marketing stratégique Fleury-Michon), Jean-Pierre Goux (directeur de la stratégie de Powernext, auteur de romans de science fiction), Pierre-Henri Guignard (ambassadeur, secrétaire général de la COP21), Laurent Habib (président de l’agence Babel), Alain Juppé (ancien premier ministre, Maire de Bordeaux, président de la CUB), Francis Jutand (directeur scientifique de l’Institut Mines Télécom), Brice Lalonde (conseiller spécial pour le développement durable au Pacte Mondial de l’ONU), Emmanuelle Latouche (Directrice adjointe du CERDD en charge du Pôle Climat), Bettina Laville (conseillère d’État, directrice de la rédaction de la revue Vraiment Durable), Thierry Libaert, (professeur en sciences de l’information et de la communication, auteur sur les sujets communication, crise, environnement, transparence), Didier Livio (président de Synergence), Thierry Martin (Président d’Enerlis), Valérie Martin (Chef du département communication et information de l’Ademe), Anne-Sophie Novel (journaliste 2.0 spécialisée dans l'innovation éco-sociale et l'économie collaborative), Gilles Pennequin, (délégation interministérielle à l’intelligence économique), Jean Peyrelevade (haut fonctionnaire et chef d’entreprise),  Ludovic Piron (VP d'ACIDD, membre de cabinet), Myriam Poitau (chargée de communication et éco-responsabilité chez Kaleido’Scop), Luc Picot (directeur de Décider ensemble), Agnès Rambaud-Paquin (directrice associée Des Enjeux et des Hommes), Angela de Santiago (fondatrice de Youphil), Pierre Siquier (consultant en communication, associé fondateur de Babel), Raymond Van Ermen (directeur de European Partners for the environment, président du Comité d’experts du Comité 21), Georges Rivière (comité de prospective du Comité 21), Stéphane Rozès (président de CAP), Sylviane Villaudière, (présidente d’Alliantis, déléguée générale du Collège des directeurs du développement durable, doordinatrice de Solutions Climats COP21)

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0